Vivez l’Histoire : les Zazous

Si vous venez vous promener dans le quartier de Saint Germain des Prés, vous croiserez peut être, qui sait, l’un des derniers Zazous.

Les Zazous, à l’instar des américains, débarquent en 44 dans les rues de la Capitale, comme le chante Andrex :

Jusqu’ici sur terre

Un homme pouvait être

Blanc ou noir ou jaune

Ou rouge et puis c’est tout

Mais une autre race

Est en train d’apparaître

C’est les zazous, c’est les zazous…

 Pourtant, ils existent depuis quelques temps déjà. Durant la sombre époque de l’Occupation (dont Sartre dira : « Jamais nous n’avons été aussi libre que sous l’Occupation »), ils sont déjà là, tapis dans l’ombre, esquissant un pas de danse, prêts à toutes les frasques.

 Les zazous n’ont ni Dieu ni Maître, sauf un : le « swing », comme ils l’écrivent sur les étoiles jaunes qu’ils abordent avec provocation sous Vichy.

 Le swing, c’est le jazz. Cette musique qui vient d’un autre continent, la musique des opprimés, une musique qui fait danser jusqu’à ce que les étoiles se délavent et que le soleil se lève.

 Il n’est pas bien vu de danser dans les rues. Ces concours de danse dans les boulevards, entre le quartier latin et les Champs Élysées, leur attirent bien des foudres.

La presse publie une centaine d’articles anti-zazous entre 1941 et 1943. Les Jeunesses Populaires Françaises (fascistes) scandent « Scalpez les zazous ! » et attaquent ces derniers à coups de tondeuses. Ils sont, pour beaucoup, passés à tabac, arrêtés et envoyés à la campagne pour travailler dans des fermes.

 Les réchappés entrent alors en clandestinité, et continuent à jouer de la trompette, à danser et à aimer dans les caves. Ils essuient l’antipathie des communistes, qui trouvent cette résistance désinvolte et futile.

 Le meilleur moyen de reconnaître les zazous, c’est à leur style. Avec une insolence méthodique, ils s’appliquent à piétiner tous les codes.

 Hommes et femmes, ils s’habillent de vestes bien trop longues, une hérésie dans un temps de rationnement. Ils refusent de couper leurs cheveux. Ils ont toujours un parapluie, fermé, qu’il neige, qu’il vente, qu’il fasse un soleil à en faire fondre leurs vinyles.

 Les femmes portent des jupes plissés, au-dessus des genoux, avec des bas résilles et des tresses. Elles se maquillent à outrance, et abordent sur les lèvres un rouge éclatant.Les carreaux sont leurs motifs préférés.

 Boris Vian écrit ainsi d’eux : « Le mâle portait une tignasse frisée et un complet bleu ciel dont la veste lui tombait aux mollets (…) la femelle avait aussi une veste dont dépassait d’un millimètre au moins une ample jupe plissée en tarlatane de l’île Maurice. »

 A la libération, ils migrent dans les quartiers de Saint Germain des Prés. Ils lisent et rêvent dans les cafés et les caves, où, murmure-t-on, on entend encore le tintement de leurs verres et les éclats de leurs rires.

Posted in Non classé | Leave a comment

Vivez l’Histoire : les lorettes et les grisettes.

Femmes fatales, elles peuvent être danseuses, comédiennes ou croqueuses d’hommes. Elles sortent la nuit, elles dorment le jour, elles sont dans toutes les rues de Paris, dans la mémoire des hommes, et le dédain des femmes.

Les lorettes sont les filles de joie du XIX siècle : elles naissent sous le second empire, pendant le règne de Louis Philippe. Elles sont ainsi nommées du quartier de Notre-Dame-de-Lorette, à Paris, où beaucoup d’entre elles furent logées. Il s’agit de demi-mondaines, papillonnant d’un homme à l’autre, contrairement aux courtisanes, qui vivent dans le luxe et ne sont les amantes que d’un homme.

Mais quelle différence avec les grisettes ?

Ces dernières sont des jeunes femmes, à la condition sociale souvent misérable, habillées de haillons gris, d’où le terme « les grisettes ». Elles sont actrices, couturières ou danseuses le jour, et prostituées la nuit.

**

Non contentes d’occuper les grands boulevards, les lorettes et les grisettes incarnent la folie d’une époque, où la splendeur et la misère se côtoient bras dessus-dessous.

Elles personnifient la misère d’une vie sans argent, dans un Paris exalté où une robe élégante et un sourire acéré sont leur seule monnaie.

Elles révèlent la splendeur des diamants et des rubans aux cous des aristocrates, et la beauté des corps, tailles serrées dans des corsets et jambes enveloppées de crinolines.

**

Les lorettes et les grisettes envahissent les tableaux, hantent la littérature, rythment les symphonies.

Chez Balzac, elles sont de pauvres filles, des innocentes aux yeux d’or et à la candeur désarmante, condamnées à peine né. Filles de prostituées, adolescentes et pas encore femmes, elles sortent de l’Opéra, festoient et mènent une vie de grand train aux bras de leurs multiples amants. Elles éclairent les salons parisiens de leur vivacité, et se consument comme des flammes pour finir ruinées, malades, ou mourant d’un chagrin d’amour.

Chez Zola ou Maupassant, elles sont le symbole d’une époque de perdition, sans âme et sans morale, où le sexe tarifié est la pointe du progrès. Critiquant avec violence l’univers dans lequel les lorettes et les grisettes évoluent , ils dressent en revanche de ces femmes un portrait d’une grande délicatesse.

Ainsi, Zola, dans L’amour sous les toits, écrit d’une grisette :

C’est ainsi qu’elle s’est arrangé une vie de travail et de tendresse. Elle a su gagner son pain et se garder pour qui bon lui semble.

Qui oserait gronder cette enfant ? Elle donne plus qu’elle ne reçoit. Sa vie a toute la dignité de la passion vraie, toute la moralité du travail incessant.

Chantez, belle alouette de nos vingts ans, chantez pour nous, comme vous avez chanté pour nos pères, comme vous chanterez pour nos fils. Vous êtes éternelle, car vous êtes la jeunesse et l’amour.

 

Posted in Non classé | Leave a comment

Nouvelle visite guidée à la Tour EIFFEL

nouvelle Visite guidée de la Tour Eiffel

Tour Eiffel / Théâtre en coulisses

La Nouvelle Visite-Spectacle « la Romance de la Tour Eiffel »

Nous sommes fiers et heureux de vous annoncer l’ouverture de notre nouvelle visite-spectacle à La Tour Eiffel !


Départ imminent le 3 avril !

Le comédien qui anime notre visite va vous emporter dans une magnifique ascension de la à travers le temps et l’émotion dans laquelle vous serez à la fois spectateur et acteur.

Vous vivrez l’épopée de ce prodige de fer et d’audace qu’est la tour Eiffel.
Le dénouement de notre histoire sera à la hauteur du lieu inédit, de sa scène finale au deuxième étage de la tour.

Les Points forts de la visite :

Un comédien vous fera vivre une aventure et vous fera découvrir la Tour Eiffel

  • Entrez dans le Bunker niché dans le sous-sol du Champ de Mars
  • Découvrez les machineries des ascenseurs
  • Profitez de la vue exceptionnelle sur le toit du Jules Verne

Le billet d’ascension au deuxième étage est inclus dans la visite !

Posted in Meilleur visite guidée de Paris, Tour Eiffel, Visites-Spectacles | Tagged , , , , , , , , , , | Leave a comment

Saint-Valentin 2013 visite-spectacle de Montmartre

Pour la Saint-Valentin, nous serons heureux de vous faire découvrir la butte Montmartre, la butte des amoureux grâce à notre visite-spectacle « L’Esprit de Montmartre ».

Ouverture le 14 février 2013 à 18h30…Souhaitons qu’il neige ce qui rendra la visite encore plus romantique !

Couvrez-vous bien.

Réservations sur http://www.visites-spectacles.com/sortir-l-esprit-de-montmartre-paris-sortie-en-famille,evenement-2082

 

Visite guidée de Montmartre insolite

Visite guidée de Montmartre insolite

Posted in Esprit de Montmartre | Tagged , , , , , , , , , , | Leave a comment

Ouverture EXCEPTIONNELLE de l’Esprit de Montmartre pour Noël

L’Esprit de Montmartre sera ouvert pendant quelques jours sur la période des vacances de Noël pour vous faire profiter d’un cadre de visite exceptionnel !

N’hésitez pas à nous appeler pour faire votre réservation ou juste pour une demande d’information et nous nous ferrons une joie de vous répondre !

 

 

 

Posted in Non classé | Leave a comment

Une nouvelle visite à découvrir : l’Enquête de la Galerie Vivienne

Après le succès remporté par les Visites-Spectacles et ses 30.000 SPECTATEURS, nous sommes heureux de vous présenter notre nouveau concept de « VISITES-ENQUÊTES »

Une nouvelle forme de chasse au trésor urbaine animée par un comédien.

Jouez en équipe et
« Appréhendez la ville et le coupable… »

LA VISITE-ENQUÊTE DE LA GALERIE VIVIENNE

Paris, automne 1841. Galerie Vivienne, au pied de l’escalier qui mène aux bureaux de l’Agence de détectives de Vidocq, on retrouve le corps sans vie de la Duchesse Blanche de Condrie, un étrange masque de cire d’une déesse grecque lui recouvrant le visage. Visiblement, quelqu’un voulait absolument l’empêcher de rencontrer le célèbre enquêteur, mais pourquoi? Quel secret cette jeune et très belle femme a-t-elle emporté avec elle dans sa tombe? Et d’ailleurs, qui était réellement cette duchesse?

Parviendrez-vous à trouver le coupable parmi les six suspects proposés, ainsi que le mobile et les circonstances exactes qui ont mené à ce terrible drame?

Enquête de la Galerie Vivienne

Tous les samedis à partir du 20 octobre 2012

Privatisable à la date et horaire de votre convenance

Durée de la chasse au trésor 1h30

Réservation indispensable / Départ Galerie Vivienne : 4, rue des Petits Champs 75002 Paris. 10 min du M° Bourse.

Tarif Unique : 15 euros

Info et réservation 01 48 58 37 12 info@visites-spectacles.com
Site : www.visites-spectacles.com

 

Posted in Non classé | Leave a comment

Télématin Parcours spectacle à Honfleur « Le Mystérieux Rubis de Honfleur »

Parcours spectacle à Honfleur

Parcours spectacle à Honfleur

Ce matin du 09 juin à 09h15, Damien Thévenot nous a fait le plaisir de présenter notre nouvelle visite-spectacle « Le Mystérieux Rubis de Honfleur » Une visite guidée animée par des artistes qui dure 1h30.

Nous proposons cette balade tous les samedis et dimanches à 14h30 et tous les jours en semaine pendant les vacances scolaires.

Découvrez toutes les visites-spectacles sur notre site officiel : www.visites-spectacles.com

Posted in Le Mystérieux Rubis de Honfleur, Télématin, Visites-Spectacles | Tagged , , , , , , , , , , | Leave a comment

L’espion de Saint-Germain-des-Prés

Radio France Internationale a diffusé aujourd’hui un reportage sur  « L’Espion de Saint-Germain-des-Prés. » Vous pouvez écouter cette émision en replay sur  http://www.rfi.fr/emission/20120531-1-coeur-maisons-ecrivain-donatella-caprioglio

Posted in Espion de Saint-Germain, Visites-Spectacles | Tagged , , , , , , | 1 Comment

La meilleure visite guidée de Paris

Note moyenne constatée sur le  net

Note moyenne constatée sur le net

Nos visites guidées animées par des artistes sur Paris, à Montmartre ou sous les Passages Couverts notamment sont quotidiennement évaluées par nos visiteurs.
Vous pourrez trouver leurs commentaires en particulier sur deux sites faisant référence : Billetreduc et TripAdvisor.

La note moyenne constatée sur plus de 600 critiques est de 18/20
Posted in Espion de Saint-Germain, Esprit de Montmartre, Meilleur visite guidée de Paris, Visites-Spectacles | Tagged , , , , , , , , | Leave a comment

Lancement du Mystérieux Rubis de Honfleur

Visite guidée animée par des artistes à Honfleur

Visite-Spectacle de Honfleur

Ouverture le 19 mai 201
Tous les WE et certains jours en semaine
Privatisable toute l’année

Découvrez Honfleur de manière originale, novatrice, éducative et conviviale, grâce à une visite-guidée théâtralisée animée par une troupe de comédiens-magiciens-acrobates-chanteurs
LE MYSTERIEUX RUBIS DE HONFLEUR

Notre guide-narrateur accompagné de comédiens seront vos vigies, postés en haut du mât de la fantaisie, ils vont vous mener vers de nouvelles contrées, celles d’un Honfleur revisité…
Dans le grenier d’une maison du vieux Honfleur, on a retrouvé un tableau représentant une jeune femme d’une grande beauté mais au regard perdu dans la tristesse. Elle est assise sur un rocher, la mer d’écumes se brisant au pied de la falaise…
Le tableau est sévèrement endommagé, mais ce qu’il reste de cette œuvre intrigue par son style remarquable, pré-impressionniste. Le Musée Eugène Boudin va révéler qu’il s’agit d’une toile d’Adolphe-Félix Cals… Il n’y a aucun doute à ce sujet car le motif est grave, cette femme est comme enfouie en elle-même et enfouie dans la peinture… Voilà qui est typique du Maître. Autre élément que révèle la radiographie, c’est le titre : « La dernière sirène »…
Détail troublant, à la main gauche de la jeune femme, on distingue une bague très particulière : un rubis de très belle taille monté sur deux lettres d’or, un « S » et un « R »…
Il n’en faut pas plus pour se dire que cette pierre précieuse est peut-être le fameux rubis du « Soleil Rouge du Ponant », le célèbre corsaire honfleurais du 17e siècle!
Mais qui est donc cette « dernière sirène »? Et pourquoi porte-t-elle ce rubis?
C’est à ces questions que nous allons répondre durant notre visite-spectacle, le rubis du corsaire nous servant de fil rouge, du 17e au 19e siècle… Et dans les facettes de lumière de cette pierre précieuse, c’est l’âme de Honfleur, de son port et de ses habitants qui se reflète : une aventure passionnante où légendes et histoire se mélangent, du rivage jusqu’au grand large, du réel jusqu’au fantastique.

Posted in Non classé, Visites-Spectacles | Tagged , , , , , , , , | Leave a comment